AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jappeloup de Luze

Aller en bas 
AuteurMessage
annsoph87
yearling
yearling
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 31
Localisation : Bruxelles (yeah !!)
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Jappeloup de Luze   Mar 6 Fév - 19:45

Voilà, je voulais faire un post sur ce magnifique petit cheval que je considère encore toujours comme le PLUS GRAND !!

Ce célèbre petit cheval noir, champion olympique de saut d'obstacles, a séduit les foules. C'est avec son propriétaire, Pierre Durand, qu'il a remporté quantité de médailles. Mais tous ceux qui l'ont monté lui reconnaissent des qualités extraordinaires.
Jappeloup ne possédait pas des origines éblouissantes. Il n'avait pas non plus un modèle classique de CSO. Pourtant, il est devenu l'un des plus grands chevaux de concours hippique de tous les temps.
Jappeloup de Luze est né en 1975 dans un petit élevage français. Le père du champion, Tyrol, était un trotteur français, sa mère, Vénerable, un pur-sang. On a souvent dit que ce croisement pouvait donner d'excellents résultats... Jappeloup en est la preuve. Il a hérité de l'équilibre, du courage et de la solidité des trotteurs, ainsi que de leur puissant coup de jarret. Il a pris aux pur-sang un tempérament vif, ardent et facétieux (pas toujours facile !).
L'éleveur de Jappeloup, Henri Delage, croit posséder un bon sauteur. Il le montre à Pierre Durand, qui n'est pas emballé. "Trop petit" déclare t-il, déclinant même la proposition de l'essayer. A 4 ans, Jappeloup mesure 1.55 au garrot - rien à voir avec la pointure habituelle des chevaux qui raflent les médailles sur les terrains de CSO.
Un an plus tard, Pierre Durand revoit le cheval sur un terrain de concours. Le cavalier a bien du mal à contrôler sa monture, mais le coup du saut exceptionnel de Jappeloup est évident. Pierre Durand contacte donc Henri Delage. Peu de temps après, Jappeloup de Luze s'installe dans les écuries du cavalier à Saint-Seurin. et son entraînement commence. Un entraînement laborieux et sévère : Pierre Durand est ambitieux et volontaire, Jappeloup indiscipliné et plein de fantaisie.
La saison suivante, les spectateurs découvrent les bonds du futur champion aux épreuves de jeunes chevaux de Fontainebleau. Il se classe dixième des chevaux de 6 ans, avec quelques parcours remarquables. Un an plus tard, en 1982, âgé de 7 ans, Jappeloup de Luze devient champion de France. Il n'a commis aucune faute pendant les 3 tours de l'épreuve ! Il est intégré à l'équipe de France : une carrière internationale s'ouvre à lui.

De coupes des Nations en Grands Prix, Jappeloup apprend le métier. Il est sélectionné pour les Jeux Olympiques de Los Angeles de 1984. Hélas, pendant l'épreuve par équipe, le cheval refuse, jette son cavalier à terre, parvient à retirer sa bride et s'enfuit vers les écuries. Mortifié, Pierre Durand doit traverser l'immense terrain sous l'oeil de million de spectateurs. La chute est retransmise en mondovision ! Après sa chute, Pierre Durand essuya de nombreuses critiques. Mais malgré les mauvaises langues et les nombreuses offres d'achat, Pierre Durand conserva Jappeloup.
Jappeloup a conservé la tête caractéristique du trotteur : importante avec un regard vif et doux à la fois, une ossature marquée et un bout de nez bien carré. Et surtout, une tête bien pleine !
Lors de ses premières années de concours, Jappeloup, plein d'une ardeur juvénile, n'ajustait pas toujours son saut : de puissantes poussées des jarrets l'envoyaient loin au dessus des obstacles. Cette générosité risquait de l'user prématurément. Pierre Durand l'entraîna beaucoup sur des obstacles rapprochés afin de l'inciter à mieux ajuster son effort.
Aux jeux olympiques, Jappeloup a subjugué des millions de spectateurs et de téléspectateurs. Après cet événement, et malgré son refus, il devient l'un des chevaux favoris du public.
Cheval et cavalier reprennent le travail et enchaînent les grandes épreuves. En 1986, Jappeloup remporte une dizaine de victoires (Coupes des Nations et Grands Prix). Le couple manque la première place au Championnat de Monde, mais Jappeloup se distingue sous la selle des différents cavaliers de l'épreuve tournante. Et, en 1987, il rafle le titre de champion d'Europe !
Arrivent les Jeux Olympiques de Seoul, en 1988. Jappeloup enchaîne les parcours dans un style irréprochable, avec une générosité qui arrache au public déjà conquis des ovations. Après un sans-faute qui rapporte la médaille de bronze à l'équipe de France, Jappeloup est encore sans-faute en individuel : la médaille d'or est pour lui ! Vraiment pour lui, puisque Pierre Durand, pour le remercier, lui passe la médaille sur le poitrail.
A Seoul, Jappeloup a 13 ans. Voilà plus de 7 ans qu'il se distingue sur les parcours de saut d'obstacles, donnant tout ce qu'il peut à son cavalier - non sans fantaisie et non sans caprice, mais avec courage et un dynamisme époustouflants.
Sa carrière s'achève en septembre 1991 lorsque Pierre Durand lui accorde enfin une retraite bien méritée. Hélas le champion en profite peu : trois mois plus tard, il est terrassé par une crise cardiaque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
futur crack
futur crack
avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Jappeloup de Luze   Ven 16 Fév - 22:43

Eh bien merci pour cette présentation, j'avoue que je ne connaissais pas ce cheval et son parcours est étonnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irella
Galan de Sauvagère
Galan de Sauvagère
avatar

Féminin
Nombre de messages : 300
Age : 33
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Jappeloup de Luze   Sam 17 Fév - 21:11

ça c'est un vrai champion avec une très belle histoire, moi je l'adore, j'ai un grand respect pour ce petit cheval!! respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irella81.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jappeloup de Luze   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jappeloup de Luze
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jappeloup de Luze
» Jappeloup le film
» Jappeloup, le film !
» Jappeloup, le témoignage de Pierre Durand.
» Dpt 69 - Hermès, Jappeloup (Globule) et Hourasi (Croix Rouge) et Patricia !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les cavaliers et les chevaux :: Champions d'obstacle-
Sauter vers: